Résistant à la chaleur

Qu'est-ce qu'un câble résistant à la chaleur ?

Il n'y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements, comme on dit quand quelqu'un se plaint de la pluie et du froid. Lorsqu'il pleut à verse, on enfile une cape avec une membrane plastique imperméable, et contre le froid, il y a des vestes avec une chaude polaire à l'intérieur. Il existe également différents types de "vêtements" pour les câbles : selon le but recherché, la gaine - l'enveloppe protectrice extérieure d'un câble - se compose de différents matériaux. Tout est dans le mélange, et il faut beaucoup de savoir-faire pour y parvenir. Voici quelques exemples de la manière dont les spécialistes des matériaux peuvent concevoir les propriétés des câbles :

Le matériau de choix pour la gaine du conduit est le PVC (chlorure de polyvinyle). Il est bon marché et facile à entailler à l'aide d'un couteau, ce qui permet de retirer plus facilement la gaine - de dénuder l'isolant - pour fixer le connecteur. Le PVC peut également résister à des températures supérieures à 100°C.

À des températures beaucoup plus élevées, les câbles en PVC ne peuvent plus suivre, et il faut alors utiliser des câbles avec d'autres matériaux de gaine. Selon la plage de température, on utilise un copolymère de polyoléfine, du fluoroéthylène-propylène, du polytétrafluoroéthylène, mais aussi du silicone, qui est également utilisé pour les moules à pâtisserie ou dans les sucettes pour bébés. Ces matériaux permettent d'atteindre des températures allant jusqu'à 260 degrés Celsius.

S'il fait encore plus chaud, la structure du conducteur doit changer fondamentalement. Ensuite, les brins conducteurs ainsi que l'ensemble de la ligne sont enveloppés d'un ruban de mica ainsi que d'une tresse en soie de verre. Cela porte les températures continues à 650°C. Certains câbles peuvent même résister à plus de 1500°C pendant de courtes périodes.

Où sont utilisés les câbles résistants à la chaleur ?

Lorsque des températures "normales" prévalent, des câbles normaux feront également l'affaire. Les câbles dotés d'une gaine en PVC peuvent également résister à la chaleur d'une chaude journée d'été, par exemple sur un système photovoltaïque. D'autres propriétés y sont requises, comme la résistance aux UV. Les câbles résistants à la chaleur sont utilisés partout où des équipements techniques assurent des températures élevées en permanence supérieures à 100°C. C'est le cas, par exemple, dans le compartiment moteur. C'est le cas, par exemple, dans le compartiment moteur des voitures, lorsque les câbles des capteurs passent devant des pièces chaudes du moteur.

Il fait plus chaud à la maison dans les chauffages ou les cuisinières, sur les lampes halogènes ou dans un sauna. Dans l'industrie, les températures sont très différentes, par exemple dans les fours des grandes boulangeries. Dans certains cas, elle peut dépasser 1000°C dans les centrales électriques au charbon ou au gaz ou dans les hauts fourneaux utilisés pour la production d'acier.

Information : les câbles particulièrement résistants à la chaleur ont généralement une plage de température étendue vers le bas. Ils sont donc également adaptés à une utilisation en montagne ou dans l'Arctique ; ces câbles, y compris les connecteurs, sont également demandés pour les événements de sports d'hiver. Ces composants peuvent résister à des températures glaciales de -40°C ou moins.

Quels câbles résistants à la chaleur sont disponibles chez LAPP ?

Un classique de LAPP est ÖLFLEX® HEAT 180 SiHF, un câble de raccordement et de commande pour la construction mécanique. Avec sa large gamme de températures allant de -60°C à +180°C, il couvre la grande majorité des applications, même en cas d'utilisation d'huiles, d'alcools et de nombreuses substances chimiques.

Le ÖLFLEX® HEAT 125 MC/C MC gère "seulement" 125°C. Cependant, le plastique ne contient pas d'halogène, ce qui rend le câble particulièrement adapté aux lieux où se trouve un grand nombre de personnes, dans l'industrie comme dans les bâtiments publics. Le câble est doté d'une gaine en plastique réticulé par rayonnement pour un meilleur comportement au feu.

ÖLFLEX® HEAT 650 SC peut résister à 650°C - en service continu. Il tire ses propriétés étonnantes d'une âme en nickel et d'une isolation en soie de verre. Il est idéal pour une utilisation dans les centrales électriques, sur les hauts fourneaux ou dans les moteurs, mais aussi pour les modules de chauffage et les systèmes de cuisson.

Ce n'est pas seulement dans le portefeuille de câbles de commande industriels ÖLFLEX® que LAPP dispose d'une gamme étendue de câbles particulièrement résistants à la chaleur. Certains résistent même au feu, comme ETHERLINE® FIRE. Il permet d'atteindre des taux de transmission de données très élevés, jusqu'à 10 Gbit/s, avec une qualité de signal élevée jusqu'à des longueurs de câble de 100 mètres. Un noyau d'isolation à base de polyoléfine ainsi que l'enveloppement des noyaux avec un ruban spécial anti-incendie bloquent les flammes pendant au moins 120 minutes - un temps suffisant pour que les pompiers puissent maîtriser l'incendie.

En outre, LAPP propose une gamme complète de connecteurs et d'accessoires résistant à la chaleur, tels que les connecteurs EPIC® ou les presse-étoupes SKINTOP®.

Produits

ÖLFLEX® HEAT 180 SiHF