Câbles en caoutchouc

Le caoutchouc a longtemps été utilisé pour diverses applications. Depuis la révolution industrielle, la demande de caoutchouc a énormément augmenté. Pour répondre à cette demande, une version synthétique a été développée : le néoprène. Le néoprène peut être doté de propriétés industrielles et sert d'alternative au caoutchouc naturel. Pour que le caoutchouc devienne un produit utilisable, il doit être vulcanisé. Cela confère à la matière plastique un caractère élastique avec des propriétés durables. Pensez par exemple à la résistance à l'usure et à la résistance aux UV.

L'industrie du câble a grandement bénéficié du développement du néoprène. Les câbles peuvent désormais être fabriqués avec une gaine en néoprène. Ce type de câble est donc largement applicable. En outre, l'harmonisation (HAR) donne au câble un caractère universel et le rend utilisable dans la plupart des pays européens (CENELEC).

Les câbles en néoprène les plus couramment utilisés sont les H05RN-F et H07RN-F. Les spécifications et les applications dans lesquelles elles sont utilisées sont décrites plus loin dans l'article. Bien sûr, il existe d'autres types de câbles en caoutchouc. Les types suivants sont énumérés au bas de cette page :
H05RR-F, H07ZZ-F, H01N2-D, NSSHÖU, NSGAFÖU 1,8/3 kV, NSHXAFÖ 1,8/3 kV et H07RN8-F.

 

H05RN-F & H07RN-F

Les câbles en caoutchouc H05RN-F (jusqu'à 500 V) et H07RN-F (jusqu'à 750 V) ont été développés pour les appareils électriques (mobiles), les machines, les moteurs et les outils. Ils peuvent être utilisés sur les chantiers de construction et dans l'industrie de l'événementiel. Ces câbles flexibles sont disponibles dans des diamètres de 1 à 240 mm² avec des spécifications diverses. La résistance mécanique, climatique et chimique de ce câble lui assure une très large applicabilité.

Les câbles en néoprène H05RN-F et H07RN-F sont particulièrement adaptés aux applications résistantes aux courts-circuits, comme le secondaire d'un transformateur. Il s'agit de la plage de température optimale de ce câble. C'est-à-dire la différence entre la température maximale du conducteur en charge continue et la température maximale de court-circuit en charge de pointe de courte durée. Cela détermine le facteur k et est le plus favorable pour les H05RN-F et H07RN-F. Les autres câbles peuvent à peine égaler cela.

 

H07RN-F Version améliorée

Les câbles en caoutchouc standard sont utilisés pour leur solidité et leur durabilité. Il s'agit donc de câbles fiables pour une large gamme d'applications. Sur la base de nouvelles applications et d'un aperçu progressif des nouveaux développements du marché, LAPP a mis au point un nouveau câble en caoutchouc : le H07RN-F VERSION AMÉLIORÉE.

Dans certains cas, le H07RN-F n'est pas suffisant pour certaines demandes. La température maximale limitée du conducteur (+60°C) de ce câble est un inconvénient pour les capacités de dimensionnement supérieures. La version améliorée a une température maximale du conducteur de +90°C. Ainsi, le câble (de même section) peut être soumis à des charges plus importantes. La plage de température est considérablement augmentée dans la partie inférieure : jusqu'à -40°C avec une utilisation flexible.

Dans la plupart des applications avec des câbles en caoutchouc, le comportement au feu est d'une importance secondaire. Mais dans le cas des événements (son et lumière) et de la technologie théâtrale, la réaction au feu est en tête de liste des priorités. C'est pourquoi la VERSION AMÉLIORÉE H07RN-F est sans halogène et possède des propriétés ignifuges. Une nécessité dans les bâtiments où beaucoup de gens se réunissent.

Le câble a également été grandement amélioré pour une utilisation industrielle et en extérieur. Nous pensons que les câbles en caoutchouc peuvent être utilisés à l'extérieur de manière standard, mais il y a des limites. La performance du H07RN-F est en termes de résistance à l'ozone mais moyenne et aussi la résistance à l'eau du câble est faible. C'est pourquoi la VERSION AMÉLIORÉE ! Avec son excellente résistance aux UV et à l'ozone et la possibilité d'être submergé en permanence à une profondeur de 10 mètres, ce câble est un digne remplacement.

L'énergie éolienne
En plus des applications décrites précédemment, la VERSION AMÉLIORÉE peut également être utilisée dans le bac d'égouttage des éoliennes. Le câble a été testé pour sa résistance à la torsion dans une plage de température allant jusqu'à -40°C selon TW-2.

Connectivité
Le raccordement des embouts de conducteurs et des cosses de raccordement est un point d'attention particulier, surtout à des niveaux de puissance élevés. Chaque connexion est par définition une interruption de la conduction et conduit dans tous les cas à une résistance (de contact) accrue. Afin de garantir la sécurité, les effets thermiques doivent être limités. Un bon retrait avec une pression de contact suffisante et une faible résistance de transition est le seul remède.

Comme les câbles en caoutchouc sont souvent utilisés pour les grandes puissances, la liaison se fait donc rapidement. LAPP assure une connexion sûre et durable des cosses de raccordement aux câbles en caoutchouc. La norme HAR permet une grande variation de diamètre, de sorte qu'il y a souvent un grand écart entre le diamètre nominal des cosses et le diamètre effectif des câbles. Cela entraîne des problèmes de rétrécissement. La force d'arrachement minimale imposée ne peut alors pas être atteinte. LAPP étudie et détermine la technique de rétraction la plus optimale pour répondre à cette exigence. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en consultant le mode d'emploi sur cette page : Technique de rétraction.

Autres câbles en caoutchouc