L'homme et la machine - à quoi ressemble l'avenir de la communication de données industrielles ?

Banner Ring Redundancy SoMe

Que va-t-il advenir de la relation entre l'homme et la machine ? Dans les célèbres films de Matrix, l'avenir s'annonce plutôt sombre : les humains ont été supplantés par les machines et servent une intelligence artificielle qui domine le monde. Heureusement, ce n'est qu'un film. Pourtant : n’utilisons-nous pas différentes technologies comme les applications, la navigation ou la commande vocale, qui sont censées faciliter notre vie quotidienne, de manière délibérée et autodéterminée ? Ou faisons-nous simplement confiance aveuglément à la technologie numérique ? Remarquerons-nous toujours si notre GPS nous conduit à Neuhausen en Basse-Bavière au lieu de Neuhausen dans le Bade-Wurtemberg ?

Des machines ont été inventées pour aider les êtres humains. Et avec les usines intelligentes d'aujourd'hui, les machines sont mises en réseau avec d'autres machines. Il ne fait aucun doute que la complexité technique de notre monde s'accroît. LAPP relève ce défi avec sa solution de communication industrielle de bout en bout - une offre personnalisée et intégrée pour l'usine intelligente. Nous utilisons notre expertise CI pour connecter nos câbles, connecteurs et composants actifs de réseau et former un réseau pour la communication intelligente de données. Nous nous concentrons toujours sur la façon dont les machines peuvent servir les humains et accroître notre efficacité. La redondance en anneau en est un exemple.

La norme de réseau de données Ethernet exige un chemin de données unique. Les switchs et les câbles peuvent être interconnectés en ligne, en étoile, en arbre ou en anneau. Dans les bureaux, un réseau en étoile est courant, mais ce n'est pas toujours une solution judicieuse dans une usine intelligente. La complexité du câblage est élevée et si le switch du milieu tombe en panne, les autres switchs sont isolés les uns des autres. Si, en revanche, nous fermons la topologie de ligne simple pour former un anneau, la disponibilité du système augmente considérablement : La communication de données n'est pas interrompue, même si un appareil tombe en panne ou si un câble se rompt. La défaillance d'un switch ne paralyse pas l'ensemble de la production, de sorte que les participants peuvent continuer à échanger des données entre eux.

Pourquoi utiliser une structure en anneau redondante ? Un anneau est créé si nous construisons une structure de ligne avec des interrupteurs et que nous connectons les deux switchs aux extrémités. Cela signifie qu'il y a maintenant deux voies entre deux participants quelconques qui sont connectés à des switchs différents. Mais cela n'est pas autorisé. Leur connexion dans l'anneau doit être déconnectée du côté logique. Il existe différents protocoles pour cette désactivation. Avec le Rapid Spanning Tree Protocol (RSTP), le Media Redundancy Protocol (MRP) est maintenant la deuxième solution standardisée. Si l'une des autres lignes de l'anneau - physique - tombe en panne, la ligne précédemment désactivée est automatiquement activée. L'échange de données n'est pas perturbé.

Les machines effectuent un travail qui coûte de l'argent. Il en va de même pour le câblage. Grâce à la technologie de connexion Fast Connect de LAPP, les câbles et connecteurs Profinet peuvent être connectés rapidement et facilement à l'aide de trois composants coordonnés. Moins de travail signifie moins de coûts et plus d'efficacité. Vous devez arrêter la production en cas d'endommagement ou d'usure des câbles ? Le nouveau Fast Connect ETHERLINE® PN CAT.6A est plus facile et plus rapide à assembler et à installer que les câbles conventionnels. Le ETHERLINE® PN CAT.6A Fast Connect est également rapide en matière de transmission de données : le câble à haut débit atteint 10 gigabits par seconde, soit le débit de transmission maximum actuel pour le câblage en cuivre dans les environnements industriels. Il est toujours le choix prioritaire lorsque de grandes quantités de données doivent être transférées.

Les machines sont-elles l'ami ou l'ennemi de l'homme ? Et si nous arrêtions de nous poser cette question et que nous réfléchissions plutôt à tous les avantages qu'il y a à ce que l'homme et la machine travaillent ensemble ? Les machines et les robots effectuent des activités répétitives, dangereuses et physiquement éprouvantes ; les humains, en revanche, contrôlent, surveillent et apportent leur créativité humaine. Les capacités inhérentes des deux parties sont en fait complémentaires : un principe clé pour le succès de l'industrie 4.0.